• sangLe roman épistolaire de l'écrivain irlandais Bram Stoker publié en 1987, Dracula, dans lequel il raconte l'histoire d'un vampire vient de trouver son pendant réel puisqu'il s'agit d'un jeune turc de 23 ans, accro et/ou addict au sang humain. Histoire abracadabrantesque que celle de ce jeune homme dont on dit qu'il est marié. C'est selon un rapport publié hier, vendredi, par un journal traitant de psychothérapie et de psychosomatique que l'affaire a été révélée. 

    D'après la presse turque, il a été hospitalisé plusieurs fois parce qu'il se mutilait et attendait que son sang se déverse dans un bocal avant de le boire. Mais, comme si ça ne suffisait pas, il se retournait vers ses proches, notamment son propre père, pour les mordre ou les poignarder afin de boire son jus goûteux préféré, du sang. Il aurait même poussé son père à aller voler des stocks de poches de sang dans une banque de sang... 

    Le parcours sordide et morbide du jeune homme, Dracula des temps modernes, mais qui est bel et bien un mortel étonne et détonne. Les médecins qui l'ont examiné ont déclaré qu'ils ont découvert dans la vie de ce jeune homme, des évènements traumatisants qui ont mené à sa métamorphose en désormais suceur de sang, depuis maintenant deux ans. 

    Selon l'étude donc, il aurait perdu sa fillette de 4 mois de façon tragique. Ensuite, quelques mois après, il aurait assisté à l'assassinat de son oncle. Puis, son ami aurait décapité un autre homme devant lui en lui coupant aussi le pénis. Ces trois drames dont la tristesse est évidente l'auraient complètement bouleversé. Il perdrait parfois la mémoire et, dans ses moments de « lucidité », il parlerait d'un « compagnon imaginaire » qui l'obligerait à agresser les autres ou à se mutiler pour boire du sang. 

    Pire, il ne se souviendrait nullement des actes qu'il pose...


    votre commentaire
  • Le même son est capté par un autre témoin aujourd'hui, son accompagné de vibrations qui ont duré quelques heures, plus sonore que l'autre.


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Purple-spheres-1-1-Des milliers de petites boules violettes, parfois translucides, ont recouvert une partie  du désert de l'Arizona, sans que les scientifiques ne puissent y trouver une réponse.

    Selon Darlene Buhrow, directeur marketing du Jardin botanique de Tucson, tout cela est naturel, ce peut être un champignon, de la moisissure, ou une boue gélatineuse. Mais sans explication crédible, le mystère reste entier, et aucun n'ose réellement s'y aventurer.

    La toxicité de ces étranges boules n'est pas non plus prouvée, et rien ne permet de dire si elles ont ou pas un effet sur la santé.

    Dans les semaines qui viennent, nous espérons en apprendre davantage. Restez connectés.  (Vidéo ci-dessous)

    Aller directement à 30 secondes si vous ne parlez pas anglais


    votre commentaire
  • adn* De l'ADN inconnu, qui selon les scientifiques, n'appartient à aucun groupe connu...

    "The foreign DNA also does not resemble Neanderthal DNA, which shows up in the DNA of some modern-day Europeans, Akey said. That means the newly identified DNA came from an unknown group."


    http://articles.washingtonpost.com/2012-07-26/national/35487288_1_denisovans-neanderthal-dna-modern-humans

    _____________

    Voici un extrait du livre des Jubilés, au chapitre 5, un écho du livre de la Genèse au chapitre 6, du récit du Déluge et des mythologies anciennes (Les Titans, entre autres):

    Et cela arriva lorsque les enfants des hommes commencèrent à se multiplier à la surface de la terre et que des filles leur étaient nées, à une certaine année de ce jubilé les anges de Dieu les virent, car elles étaient belles à regarder, et se prirent des femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent et elles leur portèrent des fils qui étaient géants.


    Et les sans-lois augmentèrent sur la terre et toute chair corrompit sa voie, hommes et bétail et bêtes et oiseaux pareillement - eux tous corrompirent leurs voies et leurs règles et ils commencèrent à se dévorer entre eux. Et les sans-lois augmentèrent sur la terre et toute imagination des pensées des hommes [était] sans cesse au mal.


    http://www3.sympatico.ca/jjosianelegrand/index_fichiers/Jubiles.htm

    Voici maintenant des passages du livre d'Enoch, tout aussi révélateur et tout aussi conforme à Genèse 6:


    Et ils se choisirent chacun une femme, et ils se mirent à les approcher, et a se souiller à leur  contact ; et ils leur enseignèrent les drogues, la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres (la botanique).  Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants dont la taille avait trois cents coudées. Ils dévoraient tout le fruit du travail des hommes qu’ils pouvaient produire, et il devint impossible de les nourrir.  Alors ils se liguèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les tuer et les dévorer.  Et ils commencèrent à se jeter sur toutes les bêtes, les oiseaux, les reptiles, les poissons, pour se rassasier de leur chair et se désaltérer de leur sang.   Enoch 7:10-14


    Il semble que les manipulations génétiques n'ont à voir avec le progrès de la science si on en croit un extrait du Livre de Jasher (4:18):

    Et leurs juges et leurs magistrats allèrent vers les filles des hommes et prirent leur femmes mariées par la force selon leur choix, et les fils des hommes en ces jours prirent du bétail de la terre, les bêtes des champs et les oiseaux des ciels, et firent le mélange des animaux d'une espèce avec une autre, afin de, avec cela, de provoquer Adonaï ; et Elohim vit toute la terre et elle était pervertie, car toute chair avait corrompu sa voie sur terre, tous les hommes et tous les animaux.  [D'où le Déluge...]


    http://levigilant.com/documents/livre_du_juste.html#Chapitre 4

    votre commentaire